Valorlux Valorlux
Valorlux Valorlux
image-4

Article

Facebook Cover@2x

Artikel nur in französischer Sprache

 

Pour marquer ses 25 ans d’existence, Valorlux se dote d’une nouvelle identité visuelle accompagnée d’un message appelant à relever les défis en faveur de l’environnement : BE THE CHANGE.

 

Valorlux – une marque au cœur des foyers luxembourgeois

Sans nul doute, beaucoup de personnes associent Valorlux avec le fameux « Sac bleu Valorlux » permettant à de nombreux résidents du Luxembourg de trier leurs déchets d’emballages, notamment les bouteilles et les flacons en plastique, les emballages métalliques et les cartons à boisson. Créée en 1995, l’ASBL est le fruit de l’initiative commune d’entreprises : producteurs, importateurs et distributeurs qui mettent sur le marché luxembourgeois des produits emballés. L’objectif était de mettre en place une solution écologique et économique à la gestion des déchets d’emballages d’origine ménagère tout en répondant aux obligations légales en la matière. Ainsi, Valorlux a pour mission d’atteindre, pour le compte de ses entreprises membres, les taux de recyclage imposés par le législateur tout en organisant la collecte sélective, le tri et le recyclage des déchets d’emballages au Luxembourg.

 

BE THE CHANGE pour l’innovation

 

Technologies de collecte et de tri

Au fil des années, Valorlux a su encourager et participer au développement des techniques de collectes et des technologies de tri. Afin de réduire l’impact environnemental du transport des collectes de déchets d’emballages, l’association a mis récemment en place des centres de transferts en collaboration avec les collecteurs. En matière de tri des déchets d’emballages, Valorlux collabore avec le centre de tri de la société Hein Déchets situé à Bech Kleinmacher. Cette installation, où sont triés tous les sacs Valorlux collectés au travers du pays, offre d’une technologie de pointe au rendement augmenté, permettant aujourd’hui de trier et de mettre en recyclage un plus grand nombre d’emballages différents. Douze fractions aujourd’hui contre six auparavant. Et parmi elles, des fractions plus problématiques telles que les matières plastiques PP et PS qui composent la majorité des pots, gobelets et barquettes. Quant au recyclage des déchets d’emballages, il est assuré auprès de recycleurs agréés européens situés pour la majorité dans les pays limitrophes du Luxembourg afin de réduire au maximum l’impact du transport.

 

Ecoconception des emballages

En matière de prévention et d’écoconception des emballages, Valorlux se tient également à la disposition des entreprises productrices d’emballages pour les conseiller sur la réduction du poids de leurs emballages et sur le choix des matériaux recyclés et/ou recyclables qui les composent. « Avant de mettre un nouvel emballage sur le marché, certaines entreprises, soucieuses de l’impact environnemental de leurs emballages, nous demandent d’effectuer des tests afin de s’assurer que leurs emballages sont bien triables et pourront trouver leur chemin vers une filière de recyclage » explique Claude Turping, directeur de Valorlux.

 

BE THE CHANGE pour encourager au changement de comportement

 

Au niveau mondial, les objectifs du développement durable et de l’ « agenda 2030 », entre autres, posent la question du recyclage en termes de savoir-être, savoir-vivre et savoir-faire. Au Luxembourg, depuis 25 ans, les citoyens s’impliquent et cela se voit au niveau des résultats de collecte et de recyclage des emballages qui dépassent les minima légaux par exemple. « Nous les en remercions », énonce le directeur de Valorlux. Une évolution complémentaire des mentalités vis-à-vis de la réutilisation et du recyclage semble en marche avec, petit à petit, la perception de la dimension « valeur ajoutée » du déchet. C’est dans ce cadre et en tant qu’acteur du recyclage des emballages, que Valorlux juge primordial de continuer à sensibiliser, accompagner et soutenir citoyens, entreprises et institutions dans les domaines du tri, de la collecte et du recyclage. « Nous avons jugé important de nous doter d’un message fort et percutant qui invite chaque personne, de manière individuelle ou collective à être l’acteur de son avenir environnemental », explique Claude Turping. Ce message encourage au changement de comportement en faveur de l’économie circulaire et de la préservation des ressources naturelles. « Chaque action est importante. Chaque acteur de la chaîne a son rôle à jouer. Depuis l’écoconception qui permet une réduction du volume des déchets d’emballages, jusqu’aux bonnes pratiques de tri sélectif, le défi réel est de répondre aux objectifs communs en matière de recyclage tout en tenant compte des responsabilités individuelles de chacun des acteurs, du producteur au consommateur. »

 

BE THE CHANGE pour relever les défis et les missions à venir

 

Collecte et recyclage

D’ici 2025 et 2030, les taux de collecte et de recyclage vont augmenter et devenir plus exigeants. Les objectifs européens deviennent plus ambitieux. Au plus tard fin 2025, au minimum 65 % en poids de tous les déchets d’emballages devront être recyclés. Au plus tard fin 2030, au minimum 70 % en poids de tous les déchets d’emballages devront être recyclés. Pour les emballages en plastique plus précisément, les taux minimaux de recyclage passent de 22,5 % à 50 % d’ici à 2025 et de 50 % à 55 % de 2025 à 2030. « Pour atteindre ces nouveaux objectifs, nous devons renforcer la gamme de déchets d’emballages collectée. C’est pourquoi, nous avons lancé en 2019 sur demande de l’Administration de l’environnement, un projet pilote permettant aux 120 000 habitants des 46 communes du nord du pays de mettre leurs pots, gobelets, barquettes, films et sachets en plastique dans leur sac bleu Valorlux en plus des fractions habituelles : bouteilles et flacons en plastique, emballages métalliques et cartons à boisson. En élargissant la gamme, les quantités collectées ont augmenté de 35%, avec un bon taux de qualité. L’extension de ce système à tout le pays devrait nous aider à atteindre l’objectif de 50 %. Nous misons fortement sur un renforcement de la gamme d’emballages collectés via la collecte en porte-à-porte grâce au sac bleu Valorlux. Cette solution nous semble la plus adaptée face aux enjeux auxquels nous devrons répondre. » explique Claude Turping.

 

Prévention des déchets d’emballages

En matière de prévention, là aussi d’ici 2025, le défi sera de réduire le niveau de consommation annuelle des sacs en plastique à usage unique à 40 sacs par personnes au lieu des 90 actuellement. Les sacs réutilisables devront donc continuer d’être favorisés. « C’est pourquoi, nous encourageons l’utilisation et la réutilisation de sacs de courses tels que l’Eco-sac depuis 15 ans et le Superbag® , le sac pour fruits et légumes lancé en 2019, disponibles auprès des enseignes-partenaires. »

 

BE THE CHANGE – une campagne

 

Dès ce lundi 26 octobre, la nouvelle identité visuelle de Valorlux marquera les médias et les réseaux sociaux dans le cadre d’une campagne. Le film « Be the Change » dédié à cette campagne est également visionnable ici